OBTENEBRIS -Interview- 06/04/2021


08 avril 2021

OBTENEBRIS LOGO BLANC.jpg (16 KB)

Sorti en 2009, et passé relativement inaperçu de notre côté de l’Atlantique “Dust of time”, l’album des Quebécois de OBTENEBRIS, se refait une nouvelle santé avec la réédition depuis l’année dernière chez Polymorphe Records, et un artwork retaillé par Stan W Decker. Death mélodique entre Amon Amarth et la vieille scène suédoise de Göteborg, les canadiens qui avaient fait une petite pause, ont toujours quelque chose à dire musicalement. Interview avec Mathieu (batterie).

OBTENEBRIS PHOTO 1.jpg (986 KB)

Bonjour à vous, le death mélodique est quelque chose de très large en termes d’étiquette. On peut passer de la scène de Göteborg des Dark Tranquillity et In Flames des débuts, At the Gates, Gates of Ishtar pour les anciens, et bien-sûr les Amon Amarth ; où vous, personnellement, vous vous situez pour placer votre musique, car on vous a souvent comparé à Amon Amarth, avec un peu de cette scène suédoise, OBTENEBRIS se situe où exactement selon vous ?

Nous avons été assez souvent comparés à la scène suédoise et personnellement, je crois que c'est une bonne comparaison. Les vieux Inflames, Amon Amarth, et At The Gates ont certainement été des sources d’inspiration. Il y a eu aussi Arch Enemy, et Hypocrisy. Je crois qu'on est un mélange de tout ça.

Actifs de 2003 à 2010, et un énorme break de neuf ans, c’était dû à quoi ? Parce que, pourtant, il semble que vous ayez voulu continuer en 2009/2010, quand vous étiez en quête de nouveaux guitaristes ?

On peut trouver sur le net, je ne vais pas cacher avoir fait des recherches, que vous aviez fait une « demo » en 2011 « Back in the day », qu’est-ce que cela représentait ?

À l'époque, nous avions une chanteuse, Kim, et avec elle, nous avions composé assez de morceaux pour faire un album mais, on s'est séparé d'elle et au même moment, notre guitariste, Yves, nous quittait alors même que la grosse majorité des chansons avait été composée par eux donc, on s'est retrouvé avec des chansons composées par des personnes qui n'étaient plus dans le groupe. « Back in the day », ce sont ces chansons en version démos. Nous avons sorti ça alors que le groupe n'existait plus. Nous n’avions pas prévu de reformer le groupe 9 ans plus tard car si nous l’avions su, je crois qu'on n’aurait pas sorti cette démo. En 2009, nous étions effectivement à la recherche d’un guitariste mais je crois que plusieurs choses avaient changées. Il y a eu des déménagements, des naissances, des changements d'emploi et ça nous a affectés côté disponibilités. Nous avions beaucoup de mal à trouver du temps pour continuer donc nous avons arrêté. Peut-être qu'on aurait pu juste prendre une longue pause mais ce n'est pas ce qu'on a fait. En revanche, on est resté en bons termes ; on a gardé le contact et c'est ce qui fait qu'aujourd'hui, le groupe est de nouveau actif.

Est-ce que le split presque un an après la sortie de votre album « Dust of time » a tué l’enfant dans l’œuf ?

Un peu oui. Après la sortie de l’album, nous nous sommes mis en mode promotion. Nous faisions des concerts pour promouvoir l'album en plus de tout le merchandising lié à l'album. C'est évident que si le groupe ne s'était pas séparé, nous aurions fait plus de concert, plus de merchandising, nous avions des idées pour un clip vidéo que nous n’avons finalement jamais fait.

OBTENEBRIS COVER 1.jpg (15 KB)Vous aviez officiellement annoncé votre retour en 2019, qu’est-ce qui vous a motivé à revenir après tant de temps ?

Même si nous avons annoncé notre retour en 2019, c'est vers la fin de 2016 que nous avons recommencé à jouer entre nous. Comme j'ai dit plus tôt, nous avons gardé contact donc, nous avons tout simplement commencé à jouer juste pour le plaisir de jouer mais, en discutant, nous avons remarqué que les choses s'étaient mises en place côté horaires, et Sean avait composé 2 ou 3 trucs que nous avons joués pour finalement décider de recréer le groupe. Par contre, nous avons attendu avant de l'annoncer car nous voulions être certains que ça marcherait.

C’est suite à votre reformation que Polymorphe vous a contactés pour rééditer « Dust of time », ou c’est parce qu’ils vous ont contactés que vous vous êtes remotivés à reformer le groupe ?

Cette réédition a-t-elle eu l’effet escompté, car il semble que vous ayez une large distribution avec eux, non ?

OBTENEBRIS COVER 2.jpg (44 KB)Je crois que nous nous serions reformés sans leur offre mais c'est certain que ça nous a donné une motivation supplémentaire. Au départ, la réédition n'était pas supposée être ce qu’elle est devenue. Au départ, Polymorphe ressortait l'album tel que nous l'avions fait en 2009 mais à un moment donné, Fred de Polymorphe nous a demandé notre avis sur l'idée de refaire la pochette et, nous n’étions pas contre. Également, nous avions une chanson que nous avions enregistré en 2009 pour une compilation, et nous lui avons suggéré de mettre cette chanson en bonus. Il a accepté et c'est la réédition qu'on connait aujourd'hui.

Mais ce ne sont pas les seuls à vous produire, puisqu’au Japon, c’est Jackhammer Music qui s’occupe de vous et j’ai cru comprendre que le Mexique aussi allait être servi ?

Jackhammer Music et MAT Records (Mexique) vendent ou vendront effectivement notre album mais c'est grâce à Polymorphe Records qu'ils les vendent. Je crois que Polymorphe doit vendre des albums de ces 2 compagnies en France. C'est un échange entre eux.

Alors venons-en à cette réédition. Cet artwork au départ rappelle quelque part celui de Atheist dans « Piece of time ». Je suppose qu’à l’époque, vous le saviez. Était-ce calculé, était-ce un hommage quelconque ?

Non, nous ne le savions pas, ce n'était pas calculé et ce n'était pas un hommage, lol. Nous n’avions jamais entendu parler d'eux et de leur album.

Par contre, quand nous avons dévoilé la pochette de « Dust of time », ça n'a pas été long avant qu'on nous montre la similitude entre les 2 lol

Ensuite, le nouvel artwork signé Stan W Decker qui reprend les codes de la première pochette en actualisant celle-ci d’une manière noble, était voulu par vous ou le label ? Je veux dire, quand on vous a proposé de rééditer l’album, vous aviez envie d’un nouvel artwork ou vous pensiez simplement ressortir l’ancien artwork ?

Comme j'ai dit plus tôt, au début, nous pensions ressortir l'ancien artwork mais Fred de Polymorphe est venu avec l'idée de le refaire. Nous aimions beaucoup l'idée mais nous n’avions pas vraiment d'idée pour une nouvelle pochette donc nous avons seulement proposé de refaire une nouvelle version de l’artwork original.

Il y a cependant un bonus track « Regeneration » ; il sort d’où puisqu’il a été enregistré en 2009 ?

Il a été enregistré 4 mois après la sortie de l'album. À ce moment-là, nous n’avions pas de label et il y avait justement un nouveau label qui s'appelait Footswitch Records qui cherchait des groupes pour des compilations. Le studio d'enregistrement appartenait au frère du type du label et donc, les groupes devaient payer une somme cash pour aller enregistrer au studio un morceau exclusif. Nous, nous avions justement cette chanson que nous n’avions pas finie, qu'on avait mise de côté. Nous l'avons terminée et sommes allés l'enregistrer dans leur studio. Elle est apparue sur une compilation qui s'appelle « Distortion Vol.1 ». Le label a produit une deuxième compilation et ensuite, je crois qu'ils ont fermé boutique. lol

Je suppose que ce n’est pas la première fois qu’on vous le dit ; en même temps, en France, ça fait pas forcément longtemps que votre nom est arrivé ici, mais la voix de Thomas Guevara est réellement proche de celle de Johan Hegg de Amon Amarth dans sa tessiture la plus grave. Depuis combien de temps chante-t-il du death metal ? D’ailleurs, fait-il des vocalises uniquement dans un registre death metal ? Ceci dit, parlez- nous un peu de DAGAZ ?

Pour moi, il a toujours chanté du death metal, Lol. DAGAZ est son projet personnel. En fait, quand nous l'avons recruté, nous cherchions un chanteur et lui cherchait des musiciens pour DAGAZ. Finalement, c'est environ 1 an après la sortie de « Dust of time » que Tom a eu une offre de concert pour DAGAZ. Il a trouvé 2 guitaristes, je me suis mis à la batterie et Stéphane, notre bassiste, la basse. Par la suite, Tom a trouvé un nouveau batteur et avec ce dernier, lui-même, ses 2 guitaristes et Stéphane ils ont enregistré le seul album de DAGAZ, « From Ancient Wisdom ».

Alors, si textuellement vous n’avez rien de viking chez OBTENEBRIS, on voit très bien par moments que musicalement, vous avez quelques similitudes avec Amon Amarth, avec pas mal d’écarts tout de même dans certaines accélérations. Mais, est-ce que « Resurgence » que vous avez écrit en 2019, aurait pu figurer sur « Dust of time » ? D’ailleurs, pourquoi ce n’est pas ce titre que vous avez mis en bonus track finalement, histoire de montrer votre capacité actuelle à toujours écrire du death mélodique ?

J'imagine que « Resurgence » aurait pu être le bonus track mais, premièrement, la version que nous avons sortie est une version démo et, je crois qu'il y a de fortes chances que nous la réenregistrions quand nous ferons le deuxième album. Deuxièmement, étant donné que « Regeneration » a été en partie composée en même temps que les autres titres qui sont sur l'album, pour nous, c'était évident que « Regeneration » allait être le bonus track.

Quand on reforme un groupe tel que le vôtre, presque dix ans plus tard, est-ce que la vision de la musique a changé ? Est-ce que les envies ont changé, les objectifs aussi peut-être ? Avec l’âge, on prend aussi du recul sur tout ça ?

Oui totalement, nous avons moins envie de faire des concerts mal organisés, même si nous en ferons encore sûrement. Nous avons plus l'idée de vivre de notre musique, c'est évident que ça n'arrivera pas. Nous voulons surtout jouer de la musique et avoir du plaisir et ne pas se mettre de pression.

OBTENEBRIS.jpg (83 KB)

Alors du coup, rééditer un album c’est bien, mais est-ce que vous préparez quelque chose pour bientôt ? Est-ce qu’un album est en préparation ? Et quand pourrons-nous en avoir quelques nouvelles ?

Oui, si nous avons décidé de nous reformer, au début, la raison principale était de faire un autre album. Nous avons tellement de moitiés de chansons, de chansons sans texte etc. Malheureusement, cette fichue pandémie nous ralentit énormément. Par moment, nous n'avons pas accès à notre local de répétition, ou à d'autre moments, nous pouvons y aller mais nous avons juste le droit d'être 2 dans le local (alors que nous sommes 5 dans le groupe) et ça c'est sans parler du couvre-feu. Donc, nous essayons de nous occuper en faisant différents projets. En février dernier, nous avons sorti un deuxième video clip. Nous avons aussi sorti, en quantité limitée, un cd live, que vous pouvez acheter sur notre page bandcamp, et personnellement, j'ai filmé et enregistré 2 drum playthrough. Nous avons sorti le premier vendredi dernier (le 2 avril) sur notre page youtube et le prochain sortira plus tard. Quand la situation nous le permettra, nous retournerons travailler sur le deuxième album. Nous avons déjà bien avancé ; s’il n'y avait pas eu la pandémie, ce deuxième album serait peut-être déjà sorti.

Arch Gros Barbare

08/04/2021

Liens:
https://www.polymorphe-records.eu/

https://www.facebook.com/Obtenebrisband

https://www.facebook.com/Polymorpherecordslabel

https://obtenebris.bandcamp.com/