CARNET DE CONCERT - BARABBAS HOLY WAR CARCOLH - Le Salem (Le haillan 33) 14/04/2023


27 avril 2023

CARNET DE CONCERT

CARCOLH – HOLY WAR – BARABBAS

AVANT 

DSC_0051.JPG (1.03 MB)Golgauth : « Bordeaux, ici Bordeaux, 2 minutes d'arrêt.....

Bon, je vous avoue qu'on va rester un peu plus longtemps que 2 minutes, toute la soirée même de ce vendredi 14 avril 2023 car CABALE PROD vous emmène au Haillan, banlieue Nord-Ouest de la capitale des cannelés et plus particulièrement au Salem, lieu incontournable de la scène Rock / metal underground.

Le Salem ,  Salem Bar | Le Haillan | Facebook  ce bar géré par l'excellent et charismatique John proposant une petite salle de concert ainsi que des salles de répet à l'étage.

C'est donc le baptême du feu pour l'équipe CABALE PROD puisqu'il s'agit de notre premier live en tant qu'organisateur. Un travail de fou en amont, dont je vous passerai les détails. Nous sommes très excités à débuter cette soirée.

Bon, ça commence un peu mal puisque sans parler du temps de merde : pluie, vent...., il y a de gros embouteillages dans la région, sur le périph. Entre les sorties du boulot, les travaux, les accidents...., les membres des groupes arrivent au compte-gouttes ; mais on ne perd pas espoir, ça va le faire !!

AUTRE 6.jpg (351 KB)Arch Gros Barbare et Smooky ainsi que le staff agrandi pour l’occasion, vous accueillent pour cette soirée si particulière pour nous en vous proposant les groupes : CARCOLH – HOLY WAR – BARABBAS. (dont deux groupes signés chez https://sleepingchurchrds.com/fr/

AUTRE 18.jpg (343 KB)Petit plus à l'honneur, la présence de notre Cricri d'amour, patron de Radio Grand R avec qui nous travaillons en partenariat et en osmose complète. Malheureusement le concert ne sera pas retransmis en direct, mais nous avons le podium interview piloté par Cricri et géré par notre excellent Mexicain. »

1.jpg (220 KB)Laure : « En amont du concert, des listes et des listes pour ne rien oublier, des heures et des heures de préparatifs jusqu'à la dernière minute pour que tout soit parfait, soigner les moindres détails (et si on faisait des thermos de café ?). Le menu est sélectionné avec soin, le merchandising est préparé avec minutie, la caisse, la billetterie  : le public, les musiciens, les organisateurs, les techniciens, chacun doit être choyé et se sentir bien : ça c'était la mission que je m'étais fixée ! 

Le public sera-t-il au rendez-vous ? Stress de l'avant concert !

Je regarde admirative mon copain de lycée Christophe Boubou, dit "Le Patron" de Radio Grand'R (et oui, Cabale ce ne sont que des histoires d'amitié) qui installe tout son matériel radio, ses micros, sa vidéo pour les interviews des groupes en direct : durant toute la soirée, les invités se succèdent aux micros Franchement, c'est pro !

DSC_0037.JPG (1.34 MB)

Un public hétéroclite mais fondamentalement bienveillant, tous réunis par l'amour de la musique. Ils ont bravé les kilomètres, la pluie battante, les embouteillages, les travaux pour se retrouver entre copains et partager, communier. Une ambiance chaleureuse, conviviale et bon enfant parmi le public, les groupes, les organisateurs.

AUTRE 7.jpg (384 KB)

A la billetterie bonne humeur générale : le public est ravi de recevoir un billet d'entrée : chacun récupère son précieux sésame "qui va aller rejoindre sa collection" précisent-ils avec un air émerveillé tout droit venu de l'enfance. Et ils tendent leur bras pour recevoir leur bracelet vert pomme.  Un peu de retard dans l'organisation mais qu'importe ! »

AUTRE 2.jpg (529 KB)Cyrielle :« Ce concert a été une expérience incroyable pour moi. Revenons sur les débuts de l’organisation… J’avais la charge de la partie traiteur avec le cuisinier. Lorsque nous avons fait la proposition du menu, la principale inquiétude de Arch était le fait que nous allions forcément manquer de nourriture, face à des grands métalleux qui engloutissent tout, il fallait être prévoyant ! Nous avons donc doublé les quantités des différents plats (contraints et forcés bien sûr.). Au moment de faire les courses, nous avions le caddie plus que rempli, c’est bien simple, il débordait de tous les côtés, d’ailleurs le petit coffre de ma Clio 3 s’en souvient encore. AUTRE 4.jpg (479 KB)Pendant les courses, je me rappelle surtout à quel point Steven était gêné, car nous avions près d’une centaine de bières dans le caddie. Il stressait et ne cessait de me répéter que nous allions passer pour des alcooliques devant le caissier. Il m’a même demandé qu’on achète les bières en plusieurs fois pour éviter cette situation ! Le jour du concert c’est bien simple, notre appartement ressemblait à un véritable laboratoire de traiteur. Il y en avait de tous les côtés et tous nos récipients étaient en taille XXL. C’était une vraie bulle d’effervescence, pendant que nous nous activions aux fourneaux. »

PENDANT 

Golgauth :« Les groupes commencent à arriver. Le staff Cabale met tout en œuvre pour les aider à décharger le matos, à les installer au catering et une fois dans de bonnes dispositions, si ce n'est pas leur tour pour effectuer les balances, passage obligatoire au coin interview, retransmis en direct sur radio Grand R. »

AUTRE 12.jpg (434 KB)

ENTREVUE : 

John (Salem)

Loane :« C'était la première fois que j'allais à un concert metal donc il fallait raccord avec le thème du noir, du rouge !

Après toute la préparation du matin c'était un peu le stress mais c'était surtout très drôle et il me tardait l'évent ! L'arrivée dans la salle et la rencontre de l'équipe Cabale c'était super aussi. Moi qui ai très peur de rencontrer de nouvelles personnes, Cousin et Papaours qu'on a rencontré en premier étaient tellement gentils ! Au final je ne me suis pas du tout posée de question ou été gênée de toute la soirée et c'est en grande partie grâce à l'équipe Cabale qui a été tellement gentille !

20230414_231934.jpg (956 KB)

Concernant le moment du concert c'était vraiment incroyable !

AUTRE 11.jpg (271 KB)Quand les gens ont commencé à arriver j'étais un peu plus stressée mais surtout super impatiente ! J'avais juste envie qu'il y ait beaucoup de monde pour que ça soit rentable à l'équipe. Bon on était en stress pour Holy War qui n'arrivait pas mais les pauvres, quand je les ai vu arriver on s'est dit qu'ils venaient de faire un long trajet et qu'ils n'auraient même pas le temps de bien se préparer...

J'ai adoré mon poste à la billetterie et l'équipe des filles à fait un super boulot je trouve,  j'avais juste trop peur de coller les poils des gens avec les bracelets même si certains c'était des gros metalleux de 2m !!

Le concert en lui même était vraiment génial ! J'ai adoré les 3 groupes et si j'avais pu, je serai restée dans la salle tout le temps ! J'ai surtout eu un petit coup de cœur sur Barabbas, déjà pour la voix du chanteur, mais en plus parce que même s'il était tard et qu'on commençait tous à fatiguer, ils sont arrivés avec une énergie folle et je sautais partout devant la scène !! Surtout JUDAS EST UNE FEMME parce que c'était la seule que je connaissais un peu !

Mais vraiment les trois groupes étaient formidables et je veux vraiment souligner la gentillesse des membres de Holy War ! »

Golgauth :« L'incontournable et magistral Papa Ours est paré derrière le stand de merch.

Quant à Cousin, il est prêt à mitrailler les groupes avec son matos photos, accompagné de Christophe qui fera office de Cerbère pépère, devant les portes de l’enfer !

Nous saluons la participation d' Eric ponceuse à bandes aux commandes lumières,

dont voici le ressenti : »

AUTRE 8.jpg (288 KB)Eric (Lumière) :« Putain de soirée!:

Quand tu m'as demandé de soutenir l'évènement de Cabale Prod, en tant que pousse manettes aux lumières (non je ne suis pas tech lumière lol) je me suis dis que, comme je n'aimais pas forcément les styles des groupes, j'allais vivre un enfer ..... lol mais bon... j'aime faire ce metier et toutes les occasions sont bonnes pour apprendre...

J'arrive en retard  après 1h de travaux et de ralentissements bordelais!... pression!... j'aime pas travailler dans.l'urgence et la précipitation!.... putain de soirée  qui n'est pas commencée....

Je recois un joli pass technique réalisé par Ju Smook de CP.. ils ont fait ça bien!  ( Méritais je ce pass si je n'assure pas aux manettes??!.... pression... )

1/ Déjà, j'ai joué sur cette scène plusieurs fois et je la trouve cool quand on est dessus.... mais quand t'es en régie... bah là, tu te dis que la soirée  en fait c'est toi qui la réussis.... ou pas... donc re petite pression du départ!

2/ je ne connaissais pas du tout la console, et même après avoir vu les tutos et les videos... bah quand t'es devant... l'impression d'être une poule qui a trouvé un couteau se renforce bien! lol et l'impression de passer pour un couillon davant Julien le tech son qui maitrise sa console et le matos de Salem..... bref... pression....

3/ la console lumières est éteinte et, Julien,  qui etait en pleine balance, me dit qu'il faut l'allumer au tableau électrique.... okkkk..... mais c'est où !?... j'ose pas trop demander.......et je continue de faire la poule....

DSC_0042.JPG (1.36 MB)Putain de soirée qui va être longue.....

Quelques minutes apres, John le boss (c'est pas son surnom... ni son nom de famille hein... mais bien le patron de Salem) allume la console et me montre par la suite quelques raccourcis sur la console. Pour avoir un "plan feu" correct.... (aaah... mon deuxième neurone s'est allumé  enfin!!!)

Le groupe Carcolh termine sa balance et je vois Matt le bassiste foncer sur moi pour me dire: " salut, ce serait bien si tu pouvais laisser pas mal de lumière pendant notre set car, malgré mes lunettes... je ne vois pas ce que je joue si je suis dans le noir.... je le rassure et lui dit qu'il y aura de la lumière  (je n'ose pas lui dire comment ... mais y en aura triple lol)! Pression à nouveau car ... le concert risquerait de mal tourner si les zikos ne pouvaient pas voir leurs   instruments.... lol

Oh.. put... de soirée 

Le cousin photographe vient me voir et me demande de mettre de la lumière pour qu'il puisse prendre des photos pendant le concert.....je lui dit oui ok... mais je sens que ca va etre compliqué de travailler et faire des ambiances de lumière si tout le monde me donne ses conditions .... (put.. de soirée qui n'a pas.encore  commencée  ). Malgré ces petits tracas, les groupes sont cool, la radio avec plein de petits R sur leur pancarte (et pas de grand R) est là, john  a été cool de me donner les tuyeaux pour les lights,  Cabale a bien assuré la.logistique, le catering, l'orga  et tout le monde en profite. Je rencontre les différents musiciens, demande si Eric Jaouen est endorsé ibanez.... et plaisante avec le chanteur de Barabbas au stand de leur merch.... 

On se détend... ca va aller.... Allez début de concert.… »

https://www.facebook.com/eric.sarrade.31

Cyrielle :« Une fois le concert lancé, je me suis occupé au maximum des groupes pour faire attention qu’ils ne manquent de rien à chaque instant de la soirée. Ma peur de me retrouver face à des métalleux intimidants s’est vite envolée lorsque j’ai commencé à discuter avec les différents membres ! J’ai tout de suite trouvé que c’étaient des personnes très abordables avec un grand sens de l’humour et d’une profonde gentillesse. Finalement, la plupart des allers/retours que je faisais étaient pour aller chercher des bières aux différents membres des groupes qui avaient des étoiles plein les yeux dès que je leur en proposait une ! »

CARCOLH LOGO.jpg (85 KB)ENTREVUE:

CARCOLH 3.jpg (563 KB)CARCOLH 4.jpg (231 KB)CARCOLH 11.jpg (519 KB)

CARCOLH 01.jpg (1.00 MB)Golgauth :« C'est CARCOLH qui débute les hostilités. Petite culture générale, vous allez me dire : mais c'est quoi ce nom ? Alors le carcolh est un escargot monstrueux issu du folklore landais du 15° siècle. Mais pour ce soir, c'est un groupe de doom de la région bordelaise, donc des locaux formé en 2016 et composé de 5 membres : Seb au chant, Quentin et Olivier aux guitares, Mat à la basse et Benoît à la batterie.

2 albums à leur actif :

  • rising sons of saturn, de 2017 sorti chez Emanes Metal Records,

  • the life and works of death, de 2021 sorti chez Sleeping Church Records.

    Le set commence par le morceau :

  • works of death, issu du dernier album. Puis s'enchaînent les morceaux :

  • the blind goddess, issu du dernier album,

  • when the embers light the way, issu du dernier album,

  • empty thrones, qui fera partie du prochain album,

  • my prayers are for rain, qui fera partie du prochain album. »

CARCOLH 1.jpg (389 KB)

 

CARCOLH 8.jpg (299 KB)Eric (Lumière) :« Oh putain, Carcolh.. c'est lourd!... c'est lent!... stroboscope à bannir... je me concentre sur les éclairages couleur et surtour leur mettre un peu de façade pour qu'ils voient leurs instruments...

J'ai du mal à cadencer les lights avec leur rythmes très très lents.....je me rate un peu.. mais bon... on dira que c'est parce que je ne connais pas la console hein !!

Final... public content, musique très bonne et set lourd!... Je n'aimais pas trop le doom mais j'avoue que ce groupe m'a étonné  de par la complexité de leur musique car même si lent et lourd... ça reste technique... un chant puissant et top... une basse qui assomme.. une batterie qui matraque et des guitares qui distillent les accords en cadence lente... lente.... lente... j'avoue que j'ai bien aimé ! »

CARCOLH 02.jpg (749 KB)

CARCOLH 12.jpg (301 KB)CARCOLH 16.jpg (357 KB)

CARCOLH 03.jpg (1.21 MB)

Carcolh | Facebook

logo Holy War.png (170 KB)ENTREVUE:

HOLY WAR 02.jpg (636 KB)HOLY WAR 3.jpg (355 KB)HOLY WAR 13.jpg (791 KB)

HOLY WAR 15.jpg (622 KB)Golgauth :Nous allons maintenant monter un peu plus dans la brutalité car voici les franciliens de HOLY WAR. Quatuor proposant un black/thrash fortement inspiré des premiers Venom, Sodom, Slayer Celtic Frost tout en n'étant pas une pâle copie de ces groupes fraîchement cités.

Le combo est composé de : Franck alias Necrovorator à la basse et chant, Eric alias Demonator à la lead guitare, Pierre alias Pestilencer à la guitare rythmique et Jérôme alias Insepvltor à la batterie.

Malgré le fait que ce groupe, après moult changement de line-up, est débuté en 1985, il a à son actif qu'un EP : Holy Fuckin' Warr !!! sorti chez Cabale Prod en novembre 2022.

HOLY WAR 24.jpg (291 KB)Visages légèrement maquillés, une dégaine bien evil avec clous, crâne pendu à la guitare, pentagramme au cou....., ça va balancer grave.... Et effectivement, après une brève intro : we pray, celle du EP, on attaque le vif du sujet avec le premier morceau :

  • captured by hellish storm, 1° morceau du EP. Suivent à la suite les morceaux Holy Fuckin' Warr et poison Blood, également du EP.

Des riffs bien acérés, ça blaste comme il faut, des solos endiablés, une voix à faire ressurgir les morts...., comme le faisait si bien le célèbre Cronos de Venom. C'est un excellent blackened speed thrash des années 80 qui vous est présenté.

Le groupe nous fait la joie d'interpréter 3 morceaux en exclusivité qui seront issus du prochain album avec les titres : Evil Bestial Fire, Black Equinox et Back to the Pits of Hell. Nous prenons également plaisir à écouter 2 reprises : Countess Bathory de Venom et Pleasure to Kill de Kreator.

HOLY WAR 14.jpg (335 KB)HOLY WAR 11.jpg (720 KB)

Plus d'une demi/heure de folie metallique satanique ayant émerveillé mes oreilles de fans. Ce fut un régal.

De plus, ces gars sont super sympas..... que dire de plus......

Si, juste pour vous dire que leur 1° album est en cours de préparation et pourrait voir le jour à la fin de l'année ou début d'année prochaine.

HOLY WAR 01.jpg (1.25 MB)

Petite pensée pour Pierre qui malgré de fortes douleurs dorsales, a tenu à jouer et à tenir son rôle. Prompt rétablissement.....Surtout que le lendemain, le groupe descend sur Tarbes pour assurer leur 2° live du week-end.

HOLY WAR 14.jpg (335 KB)Eric (Lumière) :Changement de groupe: Holly War en.line check! (Oui ils sont arrivés trop tard de Paris pour avoir le temps de balancer....) 

L'un des guitaristes a une guitare headless!! elle ressemble a une GOC (marque de ma guitare 8 cordes) avant de commencer, je fonce le voir et le questionne:

Moi:  GOC?

Lui : quoi?

Moi : c'est une GOC?

Lui: une quoi je comprends pas? 

En fait non ce n'en est pas une,  c'est une  "do it yourself" avec décco perso.... bon allez... petit passage à vide... je retourne  à ma console de lumières... on.y va: strob fumée.. couleurs .. plein.feu....ca tourne bien leur truc là.... Julien leur assure tout le backline retour et fait la facade en même temps... c'est bien dommage qu'ils n'aient pas eu ce temps propice car je n'ai pas très bien entendu tout les instruments... en revanche pour du black spedd thrash metal... bah ca envoie bien!

HOLY WAR 03.jpg (909 KB)

D'un coup!... je vois devant moi un portable tendu par une.main sur ma gauche... dessus il y a marque un message : " tu peux mettre plus de bleu!?"   .... c'etait cousin qui me faisait passer son message pour prendre des photos... Okkk!.. et hop... du bleu...

Holy War, ça tourne bien, ils ont de l'humour en plus... Ça fonctionne bien et le public aime!.. du coup.. moi aussi un peu... mais en tant que guitariste, un.peu déçu du son  façade!

Holy War bandpage | Facebook

Holy Fükkin' Warr!!! [2022 E.P.] | Holy War (bandcamp.com)

BARABBAS LOGO.jpg (35 KB)

ENTREVUE: 

BARABBAS 9.jpg (357 KB)BARABBAS 21.jpg (374 KB)BARABBAS 28.jpg (307 KB)

BARABBAS 6.jpg (347 KB)Golgauth :« Nous voici avec la tête d'affiche, les franciliens de BARABBAS. Là aussi, petit cours de culture générale sur ce nom : Barabbas est un personnage des Évangiles n'apparaissant qu'au cours du procès de Jésus. L’étymologie de son nom est incertaine. Barabbas est présenté dans les Évangiles tantôt comme un dissident, tantôt comme un brigand

Groupe de doom stoner metal formé en 2007, il est composé actuellement du très charismatique et sympathique Rodolphe au chant, de Stéphane et Thomas aux six cordes, de Jérôme à la basse et Jean-Christophe à la batterie. Je tiens à préciser que les autres membres du groupes sont également très sympathiques aussi !!!!!

3 albums à leur actif :

  • Barabbas, sorti en 2011,

  • Messe pour un chien, sorti en 2014,

  • La mort appelle tous les vivants, sorti en 2022

BARABBAS 01.jpg (612 KB)BARABBAS 2.jpg (330 KB)BARABBAS 4.jpg (304 KB)

BARABBAS 5.jpg (705 KB)Particularité de ce groupe, c'est que le chant est en français. Et ça claque plutôt bien en live. Rodolphe en excellent frontman sait faire vivre la scène et n'hésite pas à pousser la chansonnette au milieu des fans.

Le set commence par une intro, puis avec le morceau :

  • je suis mort depuis bien longtemps, issu du dernier album ; puis s'enchaînent les morceaux :

  • de la viande, issu du dernier album,

  • sous le signe du néant, issu du dernier album,

  • mon crâne est une crypte, issu du dernier album,

  • judas est une femme, issu du 2° album,

  • le saint riff rédempteur, issu du dernier album,

  • 4 cavaliers, issu de leur premier album.

Presque 1 heure de show durant laquelle l'atmosphère lourde, pesante de ce doom stoner faisait apparaître quelques riffs bien heavy. »

BARABBAS 27.jpg (301 KB)

BARABBAS 12.jpg (610 KB)Eric (Lumière) :« Avant Barabbas je décide d'aller manger rapidement une petite quiche et des tapas avec une bière pour rattaquer ensuite le clou du spectacle.

En retournant à la régie, je m'apercois que j'ai perdu mes bouchons d'oreille.... et allez... pression! ( hors de question de faire sans mes bouchons....) je décide de refaire tout le chemin à l'envers... régie.. (rien!)...salle de bar..(rien!)... dehors...(rien!).. montée  des escaliers (rien!!)... salle du catering   (toujours rien!!!)... Alezzz.... Retour en mode chien renifleur.... jusqu'à la régie technique... toujours rien!!!! 

Et là... sous la table... je vois une petite ficelle noire dans la pénombre qui relie 2 petits bouts de plastique blancs en forme de cones!!) Alléluia... Barabbas est sauvé !!! 

Ca commence!

BARABBAS 16.jpg (376 KB)Putain!... gros son!... prestance du chanteur....!!! La basse sonne et les grattes résonnent ... j'envoie les lights et arrive à cadencer sur leurs rythmes, sur leur break... et vas-y que je te mets un peu de strob (sur du doom!?)...  j'arrive à suivre quelques breaks de batterie......Et du gros light dans ta gueule quand le chanteur hurle et quand.le public lui repond... le pied.... quoi!... une grosse claque en live  ce Barabbas et en français... ça s'y prête à merveille.. (manquerait plus qu'ils fassent la première partie de Jésus Volt!).....

BARABBAS (DOOM) | Facebook

BARABBAS 18.jpg (258 KB)Laure :« Lorsqu'on fait partie du staff, forcément, on ne peut pas assister au concert dans son intégralité.

Mais franchement, à chaque fois que j'ai eu la chance de franchir les portes battantes de la salle de spectacle, j'ai pris une grande claque. Whaouh, les groupes en live, c'est magique. Des voix de ouf, une énergie, une puissance, une présence scénique, une technicité de dingue.

Carcolh ouvre le bal et ils assurent comme des bêtes. Je suis happée par la voix de Sébastien. Ils dégagent une énergie folle et une musicalité impressionnante. Mais j'ai aussi adoré voir ces musiciens émérites au milieu des fans se déchaîner devant la prestation de leurs frères de Barabbas.

Voir débarquer Franck, Eric, Pierre, et Jérôme, tout penauds de leur retard (Paris-Bordeaux en voiture un vendredi sous la flotte, les pauvres !)  et découvrir émerveillée Holy War tout de clous vêtus, les yeux cernés de noir, avec des chaînes, des crânes, allumer les flammes de l'enfer ! Poison... Poison... Poison... Blood

Scotchée de découvrir que le grand gars à l'air timide avec sa chemise de bûcheron et ses lunettes qui vendait son merch avec patience et gentillesse, soudain à l'appel qui résonne "La mort appelle tous les vivants, la mort appelle tous les vivants..." monte sur scène et se transforme : le chanteur charismatique de Barabbas est dans la place. Sa voix ultra puissante explose. Saint Rodolphe embrase le public en descendant même de la scène pour rugir au milieu des fans ravis.

J'ai adoré cette programmation éclectique. »

BARABBAS 02.jpg (1.15 MB)

APRES

GOLGAUTH.jpg (746 KB)

Golgauth :« Quelle belle soirée passé entre potos, et surtout avec tous les membres des groupes, forts sympathiques, qui ont exécuté chacun une belle prestation...., les fans sont ressortis de la salle le sourire au lèvres, et de ce fait, le merch des groupes a plutôt bien fonctionné. Un grand merci à John et le Salem ainsi qu'à son ingé son ; à Eric pour sa participation aux commandes des lumières ; à tous les membres des 3 groupes...... Également un grand merci à Cabale Prod pour l'organisation de cette soirée ; à notre Cricri pour l'installation du coin interview pour Radio Grand R, à Christophe pour la sécurité. Mega salutations pour l'équipe Cabale : Arch, Smooky, Mehdi, Cousin, le Mexicain, Golgauth, Laure et sa team. »

DSC_0176.JPG (1.34 MB)Eric (Lumière) :« Fin du concert.... le public est ravi,  Arch a le petit sourire décoincé... et malgré son envie de dire à tous (je vous déteste.... je  déteste les gens) on peut voir de l'amour dans ses petits yeux ... Petite pause bière... discussion et complément de catering .....   Merci Cabale Prod, Merci Radio grand R, merci au groupes,  merci Salem et Julien pour la gestion son

Corentin :« Tres bonne decouverte du monde du metal, j'ai pris une petite claque avec Barabbas. Dans les loges bonne ambiance avec les groupes et Cabale, que de la bienveillance. Papaours au top, Cousin pareil, il ma bien aidé à profiter au mieux du concert. J'ai pu en apprendre pas mal en discutant avec tous les groupes dans les loges... »

Mexicain :« Très belle soirée, aboutissement d'un long travail en amont que je trouve réussi et je n'ai jamais douté de cette réussite connaissant notre acharnement et le goût du travail bien fait et je pense que ça s'est répercuté sur le public et les groupes, bienveillance et allégresse au rendez-vous.  Concernant notre particularité, que l'on essaye de développer et qu'on espère pouvoir apporter un peu partout, c'est-à-dire une présence médiatique avec Radio grand R, est un exercice que l'on pratique avec grand plaisir et je ne cache pas une certaine envie d'améliorer le concept si possible. Les concerts ont joui d'une qualité certaine, d'un point de vue sonore, du jeu de scène et du professionnalisme des groupes et d'un public présent. Moment solennel avec Carcolh habité par le doom, la simplicité et la passion d'Holy War donne le sourire et nous ramène aux premières heures du metal et la machine de guerre qu'est Barabbas laisse entrevoir un futur radieux pour ce groupe avec un Rodolphe presque intimidant sur scène mais un vrai showman accompagné de très bons musiciens.Tout ça donne juste envie de réitérer l'expérience le plus vite possible avec un plateau digne de ce nom et de proposer une soirée encore plus folle ! »

 Smooky :« Organiser ce concert avec une équipe comme la nôtre fut un réel bonheur. Chacun s’est senti impliqué à tous les niveaux. Jamais évident comme événement, est ce que le public viendra, est ce que tout va bien se passer. Des derniers achats livrés le jour même, le stress de ne pas les recevoir !!! Revoir Carcolh sur scène est toujours un pur moment de bonheur. Découvrir Holy War, ses musiciens, ce groupe aussi sympathique que passionné permet aussi d’appréhender la partie design d’un album à venir avec une signature CABALE PROD. Sur scène, on s’attend à une certaine timidité, mais le groupe assure et joue de façon déterminée, le manque de temps dû aux aléas n’a pas permis au groupe de se préparer dans les meilleures conditions mais le show a été démoniaque et terrible !! BARABBAS, monstrueusement puissant, le leader a un charisme taillé pour, le bassiste complète par ses mimiques et une omniprésence qui évite l’ennui. Le chant en français permet à certains, comme moi, de hurler les bras levés !!! »

Cyrielle :« Lors de cette soirée, j’ai eu l’occasion de découvrir le doom et le metal en vrai. L’énergie dégagée par les groupes est vraiment incroyable. Je me suis surprise à danser et à adorer les titres joués par les groupes. Je n’ai pas eu de préférences, car les 3 styles étaient complètement différents ! En bref une magnifique soirée où nous avons atteint l’objectif des entrées, merci encore à l’équipe de Cabale Prod et aux 3 groupes énergiques pour tout. »

Franck (HOLY WAR) :« Ma petite bafouille pour le report : Chaud show pour Holy War, arrivé avec plus de 2h de retard à la très chouette salle du Salem Bar au Haillan dans la périphérie de Bordeaux. Après une galère de location d’utilitaire nous permettant de rejoindre le lieu du concert depuis Paris, nous eûmes droit aux pluies torrentielles sur un peu plus de 7h de route et comme bouquet final, un bouchon à l’entrée de la rocade du à un accident sur le pont qui franchit la Garonne ! Bref beaucoup de stress car pas de balances possible du coup, mais la très grande joie de voir enfin nos frères d’armes de Cabale Prod et de passer cette superbe soirée avec eux. Le concert fut bon, la salle du Salem parfaite, l’accueil fantastique – l’organisation de la soirée touchant à l’excellence – et enfin le public très enjoué. Nous reviendrons bien sur dès que possible faire un brin de causette musicale infernale dans la région et chez nos ami,e,s de Cabale, Foi d’Holy War !!! »

Eric (HOLY WAR) : « Nous avons eu un voyage tumultueux plein de surprises… le mec de la location qui ne voulait pas nous passer une voiture, la pluie, le vent, bouchons, accident sur Bordeaux, un gros piaf qui nous fait caca de dessus, on a tracé pour arriver à l'heure mais hélas, les Dieux du Métal nous mettaient à l'épreuve donc à la bourre pour arriver au concert. ENORME STRESS !!! Il parait que tout ça c'est de ma faute car je porte la poisse, je suis un chat noir… Et sans oublier notre guitariste Pierre qui est venu avec une sciatique, il a dérouillé pendant tout le week-end !! On arrive enfin au Salem... et là, on voit plein de monde avec le t-shirt HOLY WAR, woah ça fait plaisir mais ça fout aussi un peu de pression, tout le monde nous attend et nous à la bourre... désolé... on fait connaissance, superbement accueillis par la team de Cabale Prod. En un éclair les gars ont déchargé le matos, direction les backstages. Entre temps photo officielle, interview radio, on nous fait tout voir, organisation grandiose,  je n'ai jamais été chouchouté comme ça pour un concert...Quel plaisir de jouer dans d'aussi bonnes conditions devant un public chaleureux et si accueillant, je me suis régalé, c'était puissant, intense, un grand merci de nous avoir fait passer ce merveilleux moment... j'en ai craqué mon pantalon entre les jambes ah ah ah !! On va dans les loges et on a faim, le catering grandiose, y avait de tout, je n'ai jamais eu ça, encore une fois organisation au top ! On a fait connaissance avec les autres groupes, excellente ambiance, on a bien discuté avec les fans et les personnes qui nous découvraient... Une soirée mémorable, organisée d'une main de maître par des personnes dévouées, passionnées, généreuses, qui ont le respect des musiciens, des soeurs et des frères du Metal qui nous ont accueillis chaleureusement..merci à vous toutes et tous pour ces délicieux moments, c'est gravé à jamais vous faites partie de ma METAL FAMILY<