LIVE REPORT NERVOCHAOS – MERCYLESS – FALL OF SERAPHS 03/05/2022 au Salem - 33


19 mai 2022

LIVE REPORT

NERVOCHAOS – MERCYLESS – FALL OF SERAPHS

03/05/2022 au Salem - 33

Affiche 1.jpg (551 KB)

Le Salem ( LE HAILLAN – 33 ), ce pub muni d'une petite salle de concert – répet, lieu incontournable pour des concerts underground, géré par l'excellent John qui, en ce mardi 03 mai 2022 accueille un live très sympathique avec les groupes NERVOCHAOS, MERCYLESS et FALL OF SERAPHS.

Salem.jpg (95 KB)

Je le dis depuis assez longtemps, ce Covid de m**de laisse des traces, avec le confinement. Puis les concerts qui reprennent doucement mais il y a encore des affiches qui s'annulent et le public n'est pas trop au rendez-vous......

A peine une soixantaine de fans venus soutenir ce concert, c'est très peu pour l'agglomération bordelaise....

Alors certes, il y avait le même soir au Rockschool Barbey : DARK TRANQUILLITY et ENSIFERUM...... Mais bon....., avec une affiche comme celle-là, cela aurait été bien d'avoir au moins 200 personnes......On peut trouver quand même ça sur Bordeaux !!!

FALLOF SERAPHS LOGO.jpg (70 KB)

Ce sont les régionaux de FALL OF SERAPHS qui débutent les hostilités.

Cela doit faire la 3° fois en peu de temps que je vois cet excellent groupe. Toujours emmené par Olaf au chant ; nous retrouvons derrière les fûts Vincent, fondateur du groupe ; Thomas à la lead guitare , Seb à la guitare rythmique et Julien à la basse.

FoS 1.jpg (52 KB)

Le set commence tambours battants avec le morceau From dust to creation, qui devrait figurer sur le prochain album. Puis tout s'enchaîne assez vite, il faut dire que FoS ne fait pas dans la dentelle.....

Son death ravageur, avec des influences death ricain des années 90 comme Deicide, Morbid Angel, Cannibal Corpse, Malevolent Creation.....etc....., écrase tout sur son passage. Pas trop de temps mort !!!!!

FoS 2.jpg (54 KB)

Les morceaux composant le set sont : mirror of transcendence, eradication dogma ( sur le prochain ), destroyer of worlds ( du EP ), psychotic troubled senses ( sur le prochain ), kill all empathy ( du EP ), divine's lament ( sur le prochain ), weaver of perstilence et vow of the ancients ( du split ), et avec en touche finale la reprise de Deicide : children of the underworld.

FoS 5.jpg (61 KB)

FoS 7.jpg (81 KB)

FoS 3.jpg (48 KB)

C'est bon, puissant, pas de touche mélo, des riffs qui écrabouillent tout, c'est du death pur jus et j'espère que le groupe va exploser au moins sur le plan national car c'est franchement très très bon.....

Pour ce qui est info : le groupe a signé chez Memento Mori et on attend avec impatience le futur album qui pourrait sortir pour Noël ou pour le début de l'année 2023.......

Fos 4.jpg (45 KB)

Toujours disponible, leur EP : Destroyer of world de 2017 ainsi que le split avec Trepanator : Incarnation of torture de 2018.

FoS band.jpg (129 KB)

Mercyless logo.png (41 KB)

Myss 1.jpg (64 KB)

Pensant que ce serait la tête d'affiche, mais non, ils jouent en 2° place, voici les pionniers du death français, j'ai nommé : Mercyless, emmenés par le très sympa et charismatique Max OTERO à la guitare et au chant. Il est secondé par Matthieu à la basse, Gautier à la guitare et Laurent à la batterie.

Myss 5.jpg (55 KB)

Tout bon fan de death français connaît ce groupe venant d'Alsace, il a commencé début des années 90 avec l'excellent album : abject offerings de 1992 suivi par coloured funeral de 1993.

Après les 2 autres albums ont connu un succès moins flagrant et le groupe a même splitté. Mercyless nous est revenu en 2013 avec l'album : unholy black splendor, puis en 2016 avec  pathetic divinity et le dernier en date  the mother of all plagues de 2020 ; et là on peut dire que Mercyless nous fait du Mercyless à notre plus grande joie.

Myss 3.jpg (58 KB)

Après une intro, c'est tout à fait normal qu'on débute le set par le morceau : rival of the nazarene, issu du dernier album.

Puis tout s'enchaîne avec : infamy ( issu de unholy black splendor ), substance of purity ( issu de abject offerings ), christianist ( issu de pathetic divinity ), god is dreaming ( issu de unholy black splendor ), spiral of flowers ( issu de coloured funeral ), without christ ( issu de abject offerings ), eucharistic adoration ( issu de pathetic divinity ), abject offerings ( issu de l'album éponyme ), laqueum diaboli ( issu du dernier album), burned at the stake et message for all those who died ( issus de abject offerings ) et on finit par pathetic divinity ( issu de l'album éponyme ).

Normalement, il y aurait du avoir la reprise de Venom : black metal, mais elle n'a pas été jouée.....

Myss 7.jpg (69 KB)Myss 6.jpg (67 KB)

Comme on pouvait s'en doutait, aucun morceau du 3° et 4° album ( C.O.L.D. et sure to be pure ) n'a été joué car l'identité musicale de Mercyless n'est plus représentée sur ces opus.

Mercyless, une valeur sûre du death français. C'est jouissif à souhait, du death assez brutal et aussi old school, le public s'est régalé....., une tuerie.......Max nous a gratifié d'un excellent show, tout comme ses acolytes....Dommage que le set se termine......

Mercyless band.jpg (124 KB)

Nervochaos-Logo.png (38 KB)

Voici donc la tête d'affiche, j'ai nommé les brésiliens de NERVOCHAOS.

NC 5.jpg (64 KB)

J'avoue que je ne connais absolument pas ce groupe, et pourtant, ils officient depuis 1996 et ont à leur actif pas moins de 10 albums, sans compter les démos, splits, compil, EP.......

NC 1.jpg (52 KB)

Donc c'est un quintet composé de Eduardo à la batterie et fondateur du groupe, Quinho à la guitare, Pedro à la basse, Woesley à la guitare et Brian au chant.

C'est du death bien bourrin avec une assez forte tendance core.

Je n'ai malheureusement pas pris la set-list, mais je peux vous faire un point sur leurs albums :

NC 6.jpg (73 KB)

pay back time ( 1998 ), legion of spirits infernal ( 2002 ), quarrel in hell ( 2006 ), battalions of hate ( 2010 ), to the death ( 2012 ), the art of vengeance ( 2014 ), nyctophilia ( 2017 ), ablaze ( 2019 ), dug up...diabolical reincarnations ( 2021 ) et all colors of darkness ( 2022 ).

NC 3.jpg (56 KB)

Sur scène, ça envoie du pâté, ça blaste bien, les riffs sont accrocheurs, ça sonne très core. On pourrait penser par moment à du Aborted pour le côté core et les grands frères de RATOS DE PORAO pour le côté hardcore/punk, à Krisiun pour le côté death.

Pourtant, les premiers albums sont plutôt axés thrash à la Tankard – Demolition Hammer ; puis ils sont rentrés dans un death assez sombre, voir satanique, et des fois old school pour finir récemment avec cette tournure core.

Le seul point négatif, c'est que le public qui était assez nombreux pour Mercyless, a délaissé la salle et on était à peine une vingtaine à écouter nos brésiliens qui se sont bien démenés sur la scène.

Nervochaos band.jpg (120 KB)

Concert fort sympathique, durant lequel nous avons pu croiser Laurent alias Demoniak Moussaka, batteur de Carbon Seed, Stéphane Morillon qu'on ne présente plus, quelques membres de Putrefiance qui nous apprennent le split du groupe.....

J'ai eu la chance de bien échanger autour d'une bière avec Max Otero de Mercyless, un homme super cool.....

Le merch a bien fonctionné et John derrière son comptoir a bien oeuvré pour ne pas nous laisser mourir de soif.......

Merci aux groupes, merci à l'association, merci au Salem pour cette soirée.

Et un dernier avis aux fans : bougez vous le cul pour venir soutenir ces petits concerts underground forts sympathiques !!!!!......…

Gauthier

07/05/2022

https://www.facebook.com/SalemBarConcert/

https://www.facebook.com/fallofseraphsofficial/

https://www.facebook.com/mercylesscult/

https://www.facebook.com/NervoChaos